Ceux qui ont le besoin de prendre une bonne douche après une longue journée ou une séance à la salle de sport n’ont certainement pas envie de passer leur temps à éviter la moisissure ou la crasse qui s’est accumulée dans la salle de bains.

Lorsque certains décident finalement de nettoyer cette pièce de la maison, ils optent pour des nettoyants industriels qui peuvent être nocifs à cause de la présence de produits chimiques. Il est alors plus judicieux de penser à utiliser des nettoyants naturels et non toxiques fabriqués par soi-même, avec des ingrédients que l’on trouve chez soi.

Pour ce type de nettoyage, l’association du vinaigre blanc avec d’autres produits crée un nettoyant naturel qui fait des miracles sur les joints et le carrelage. Avec tous les détails que vous trouverez ci-dessous, vous serez capable de créer votre nettoyant afin de l’utiliser quand vous le souhaitez pour que votre salle de bains soit toujours propre.

Le vinaigre blanc et le bicarbonate de soude pour le nettoyage des joints

L’acide contenu dans le vinaigre constitue un allié puissant contre l’accumulation de la saleté au niveau des joints. Son action permet de dissoudre les moisissures des joints, la saumure de l’eau dure ainsi que les résidus de savon. Il parvient aussi à nettoyer le voile de coulis après une nouvelle installation.

Le nettoyant de joints ci-après est fait avec du vinaigre blanc. Il élimine les taches légères et les saletés importantes des joints. Il peut aussi être utilisé pour les joints de la cuisine.

Nettoyant au vinaigre pour les coulis

Voici ce dont vous aurez besoin :

  • de l’eau chaude (1 tasse) ;
  • du vinaigre (1 tasse) ;
  • un vaporisateur ;
  • une brosse à coulis ;
  • un chiffon humide.

Commencez par verser le vinaigre et l’eau dans le vaporisateur et mélangez. Vous venez de créer l’un des meilleurs nettoyants à base de vinaigre. Vaporisez ensuite le nettoyant sur l’ensemble des joints à nettoyer et laissez le mélange pénétrer pendant 5 minutes environ.

Munissez-vous de la brosse et frottez les joints afin qu’ils se détachent. Essuyez ensuite la zone concernée en utilisant le chiffon humide. Si le sol est sale après l’opération, épongez-le.

Il est possible d’utiliser cette solution sur les joints traditionnels (faits avec du ciment) et sur ceux en époxy. Elle peut également convenir pour le nettoyage des taches présentes sur la cuvette des toilettes.

Nettoyant à base de vinaigre et de bicarbonate de soude

Voici ce dont vous aurez besoin :

  • du nettoyant au vinaigre pour les joints ;
  • de l’eau chaude (une cuillère à soupe) ;
  • du vinaigre ;
  • du bicarbonate de soude (une cuillère à soupe) ;
  • une ancienne brosse à dents.

Commencez par la préparation d’une pâte épaisse avec un mélange de bicarbonate et de vinaigre blanc. À l’aide de la vieille brosse à dents, appliquez la pâte obtenue sur les joints à nettoyer. Vaporisez ensuite les joints en utilisant le nettoyant au vinaigre pour les joints obtenu plus haut.

Vous devez attendre que les surfaces concernées ne moussent plus avant de commencer par les frotter en utilisant la brosse à dents. Il peut même arriver que l’utilisation de la brosse ne soit pas nécessaire. Rincez ensuite les joints et les carreaux pour avoir un bon rendu.

Il faut noter qu’il est possible que le nettoyage des joints n’enlève pas toutes les taches, surtout lorsque ces joints ont été posés il y a très longtemps. Si vous êtes dans ce cas, vous avez la possibilité de changer les anciens joints par des nouveaux.

Certes, vous fournirez un peu d’effort (surtout que c’est salissant), mais en votre qualité de bricoleur, vous vous en sortirez facilement.