Pour les plus chanceux, tôt ou tard en été arrive le moment fatidique des vacances pour se détendre et s’amuser.

Entre les valises, les sacs et les accessoires pour la mer ou la montagne, on oublie souvent ses plantes qui, hélas, se retrouvent sans personne pour s’en occuper.

S’il est toujours préférable de demander à quelqu’un de prendre le relais pendant votre absence, il y a quelques gestes à faire avant de partir qui aideront vos plantes à survivre si votre absence ne dure pas trop longtemps.

Voyons ce qu’il faut faire en fonction des différents types de plantes que vous avez chez vous.

Plantes succulentes

Les plantes succulentes sont, comme chacun sait, extrêmement résistantes. Par conséquent, elles ne vous poseront pas de problème particulier si vous vous absentez un week-end ou même une semaine entière.

L’exposition

En ce qui concerne l’exposition, la plupart des plantes succulentes aiment la lumière directe du soleil ou la lumière naturelle indirecte.

Avant de partir, ne déplacez pas ces plantes de leur emplacement habituel.

Vous trouverez d’autres conseils d’entretien pour les plantes succulentes ici.

L’arrosage

Avant de partir en vacances, arrosez vos plantes grasses par immersion.

Il s’agit de placer la plante dans un évier ou une bassine avec 6-7 cm d’eau pendant environ 10 minutes. Pendant ce temps, la plante absorbera, par les trous de drainage, toute l’eau dont elle a besoin pendant votre absence.

Attention : n’arrosez vos plantes succulentes de cette manière qu’avant votre départ et ne les laissez pas tremper plus longtemps, car vous risqueriez d’endommager leurs racines.

Plantes fleuries d’extérieur

Les plantes à fleurs d’extérieur sont celles que vous avez généralement sur votre balcon et qui produisent des fleurs au printemps et en été. L’une des plus courantes est sans aucun doute le géranium.

Lisez ici si vous voulez des conseils sur l’entretien des géraniums.

Exposition

Ces plantes sont généralement exposées à la lumière directe ou indirecte du soleil. Toutefois, avant de partir, il est bon de les soustraire à la lumière directe du soleil qui, par temps chaud, pourrait endommager les feuilles et les fleurs de la plante.

Déplacez donc ces plantes dans un endroit plus abrité pendant la durée de votre absence.

L’arrosage

Avant de partir, vous devez laisser vos plantes fleuries bien hydratées afin de ne pas risquer, à votre retour, de les trouver toutes sèches et irrécupérables.

Vous pouvez arroser par la méthode de la bouteille.

Cette méthode consiste à remplir d’eau une bouteille en plastique, à la fermer et à percer 4 à 5 petits trous dans le bouchon. Placez ensuite la bouteille à l’envers dans le sol.

Ainsi, pendant les 4 ou 5 jours de votre absence, la plante recevra l’eau dont elle a besoin à partir de la bouteille.

Vous ne partez que pour le week-end ? Voici quelques conseils.

Plantes d’intérieur

Les plantes d’intérieur peuvent être des plantes grasses ou d’autres plantes ornementales. Il s’agit par exemple de monstera et de pothos.

Exposition

Le principal problème de vos plantes d’intérieur lorsque vous partez en vacances est l’exposition au soleil. En général, lorsque vous partez, vous fermez les fenêtres et les volets, ce qui empêche la plante de recevoir la quantité de lumière naturelle dont elle a besoin.

Chaque plante a des besoins d’exposition différents mais, en général, elles souffrent toutes d’un manque de lumière pendant 5 à 7 jours ou plus !

Pour résoudre ce problème, vous pouvez envisager de les placer près d’une fenêtre que vous laisserez fermée, mais dont les volets ne seront pas totalement fermés, afin qu’un peu de lumière puisse encore passer.

Vous pouvez également placer vos plantes dans une véranda fermée ou sur le palier de l’escalier si celui-ci possède des fenêtres.

L’arrosage

En ce qui concerne l’arrosage de ces plantes, vous pouvez utiliser la méthode de la bouteille que nous avons vue pour les plantes d’extérieur.

Une bonne alternative est la méthode de la ficelle. Procurez-vous des fils de laine et enfouissez l’une de leurs extrémités dans la terre de la plante. L’autre extrémité, en revanche, doit être immergée dans une bassine remplie d’eau.

Ainsi, pendant quelques jours, le fil humidifiera lentement le sol et la plante pourra continuer à recevoir une partie de l’eau dont elle a besoin.