Si vous aimez les traditions et que vous avez déjà essayé le rituel de l’eau de la Saint-Jean dans la nuit du 23 au 24 juin, vous ne pouvez pas manquer d’essayer aussi la tradition de la barque de Saint-Pierre dans la nuit du 28 au 29 juin.

Très populaire, surtout dans les régions du nord de l’Italie, cette tradition est très facile à mettre en œuvre, car il suffit de peu de choses. Mais de quoi s’agit-il exactement ?

Une cruche ou un récipient en verre

Tout d’abord, vous aurez besoin d’un récipient en verre, qui doit être le plus grand possible afin qu’il y ait suffisamment d’espace pour « déployer » les voiles du bateau à former.

Si vous ne disposez pas d’une cruche ou de récipients en verre, vous pouvez opter pour des gobelets, à condition qu’ils soient larges. Les verres sont à éviter car ils risquent de ne pas produire l’effet escompté.

L’important est que ces récipients soient toujours en verre transparent pour que vous puissiez admirer le résultat.

L’eau

Une fois que vous avez choisi votre récipient, voyons le deuxième ingrédient dont vous aurez besoin : l’eau.

Remplissez donc la cruche ou le récipient aux deux tiers avec de l’eau et le tour est joué. Veillez également à ce que l’eau soit à température ambiante, ni trop chaude ni trop froide, afin de ne pas compromettre la réussite de l' »expérience ».

Blanc d’œuf

Le troisième ingrédient dont vous avez besoin est un œuf. Selon la tradition, il est préférable d’utiliser un œuf frais. En effet, les paysans d’autrefois cassaient un œuf pondu directement par les poules pondeuses dans le poulailler. De cette manière, vous êtes sûr de respecter la tradition à tous égards.

Toutefois, si vous n’avez pas la possibilité de vous procurer un œuf frais, vous pouvez également recourir aux œufs que vous avez à la maison. N’oubliez cependant pas de ne glisser que le blanc d’œuf dans la cruche contenant l’eau, car un peu de jaune d’œuf risque de ne pas former la barque tant appréciée !

La rosée

Enfin, vous avez besoin d’un espace extérieur où vous pouvez placer le récipient en verre pendant la nuit pour qu’il recueille la rosée. Vous pouvez le placer sur le balcon, dans le jardin ou sur le sol en plein champ. Bien entendu, un rebord de fenêtre convient également, à condition qu’il soit exposé à l’air libre.

Nous vous recommandons toutefois de ne pas couvrir le récipient, car son but est précisément de recueillir la rosée, considérée comme le véritable ingrédient clé de ce rituel. Il ne reste plus qu’à voir comment procéder, en suivant toutes les étapes pour être sûr de ne pas se tromper.

Comment procéder

Tout d’abord, vous devrez prendre le récipient en verre que vous avez choisi et y verser l’eau, en prenant soin de couvrir au moins les 2/3 du récipient. Ensuite, séparez le jaune du blanc d’œuf et faites-le glisser délicatement dans l’eau de façon à ce qu’il se retrouve au fond du récipient.

Enfin, il ne vous reste plus qu’à prendre votre cruche en verre et à la placer à l’air libre pendant une nuit pour qu’elle absorbe la rosée. Le lendemain, vous constaterez que le blanc d’œuf s’est cristallisé et a formé une sorte de bateau ou de voilier dont les filaments peuvent ressembler à des voiles.

En ce qui concerne l’interprétation du bateau, les voiles déployées sont censées indiquer la bonne fortune et, en particulier pour la culture paysanne, une bonne année de récolte, tandis que les voiles fermées présagent de mauvaises nouvelles.