La mise sur écoutes des téléphones d’antan était quelque peu complexe. Il fallait d’abord qu’une agence gouvernementale, par le biais d’une personne, agisse sur le circuit des lignes avant de pouvoir écouter les conversations de quelqu’un. Cette tâche est devenue beaucoup plus simple actuellement avec l’arrivée des nouvelles technologies, plus précisément des smartphones. Il ne faut qu’un minimum de compétence pour que n’importe quelle personne vous surveille à distance en installant un logiciel sur votre smartphone. Il pourra ainsi connaître chacun de vos déplacements et savoir ce que vous faites lorsque vous utilisez votre téléphone.

Bien que la protection de ses appareils contre le piratage extérieur soit garantie par Apple, il existe quand même une très grande faille de sécurité liée à chaque téléphone. En effet, dès qu’une personne lambda a la possibilité de prendre votre smartphone, ne serait-ce que pour une fraction de seconde, elle a la possibilité d’y installer des applications malveillantes.

Il ne s’agit pas ici d’applications malveillantes envoyées par les pirates informatiques qui nécessitent des compétences techniques. Ce sont plutôt des logiciels de harcèlement ou de traque qui peuvent être utilisés contre vous juste en ayant une maîtrise de l’App Store. Le fait de jailbreaker un iPhone ou d’y installer des applications d’écoute des appels, de lecture des SMS est aussi devenu un jeu d’enfant. Il est même possible d’accéder à votre appareil photo ou à votre microphone. Découvrez comment y remédier.

Votre smartphone est-il sur écoute ?

Si vous pensez qu’une application malveillante a été installée dans votre téléphone, vous pouvez en être sûr grâce à certains éléments révélateurs.

Il est possible que votre batterie ne soit plus du tout résistante, que votre smartphone ait de fréquentes pannes ou qu’il y ait une augmentation des débits de données.

Il faut toutefois noter que, dans la majorité des cas, vous ne remarquerez rien d’anormal. Ce qui pourrait alors vous mettre la puce à l’oreille est une réelle activité suspecte.

De ce fait, si vous avez un pressentiment lié à votre mise sur écoute ou à un harcèlement par votre iPhone, ne le prenez pas à la légère et faites une vérification pour être fixée.

Cherchez et supprimez les applications malveillantes de votre iPhone

Lorsque l’application de harcèlement est installée, elle commence à fonctionner en arrière-plan et aucune notification n’est envoyée au détenteur du téléphone. À part l’installation de logiciels, d’autres techniques existent pour suivre une personne par le biais de son iPhone. Ici, aucun logiciel n’est nécessaire. Quelques-uns de vos paramètres de confidentialité seront juste modifiés. Dans l’un ou l’autre des cas, voici comment y remédier.

Vérifiez s’il existe un profil de gestion des appareils

Le traçage à distance d’un smartphone se fait généralement par le biais de l’installation d’un profil de gestion du téléphone. Il s’agit d’un profil semblable à celui d’un smartphone de travail ou d’un smartphone scolaire. Bien qu’il ne soit pas difficile à trouver dans le téléphone, la suppression peut quand même être compliquée.

Commencez par la vérification de la présence d’un tel profil. Pour le faire, allez dans « Réglages », puis « Général », « VPN » et ensuite « Gestion des appareils ». Si vous ne trouvez rien arrivé à ce stade, c’est bon signe.

Si, par contre, vous y trouvez un profil, essayez de le supprimer. L’appareil peut demander un code d’accès avant d’exécuter cette action. Dans ce cas, vous serez obligé de réinitialiser votre iPhone.

Vérifiez si des applications de harcèlement ont été installées sur votre iPhone non jailbreaké

Il est très courant que les icônes de certaines applications soient cachées sur l’écran du smartphone. Cette simple action est suffisante pour que vous n’ayez pas connaissance de l’existence du logiciel de harcèlement.

Pour avoir la liste de toutes les applications installées sur votre iPhone, allez simplement à la bibliothèque des applications. Cliquez ensuite sur la barre de recherche. Dès que vous le faites, vous obtiendrez la liste alphabétique des applications. Faites donc défiler cette liste pour détecter les applications malveillantes.

Attention ! Il existe des applications dont les noms ne vous mettront pas du tout la puce à l’oreille. Si vous avez donc un doute ou que vous n’êtes pas certain de les avoir installées vous-même, allez simplement sur Google pour en savoir plus sur leurs fonctions.