Si vous possédez un jardin chez vous, il est peut-être temps de vous lancer dans la culture de menthe fraîche. Cette plante détient, en effet, assez de propriétés nutritionnelles bénéfiques pour la santé. De plus, elle est utilisée en cuisine comme un complément et apporte une touche particulière à plusieurs plats tels que l’agneau, le poisson ou la viande hachée. Voici comment procéder pour la culture de la menthe.

Pourquoi cultiver de la menthe chez soi ?

Cette herbe présente assez d’avantages pour le système digestif et immunitaire. Elle détient plusieurs nutriments bénéfiques pour la santé tels que le fer, le calcium, le manganèse, les vitamines A et C, etc.

Pour des dîners entre amis ou en famille, la menthe est donc un atout précieux pour apporter une touche particulière aux plats que vous déciderez de concocter. Vous impressionnerez ainsi vos convives qui ne manqueront pas de vous complimenter sur l’alimentation saine que vous privilégiez.

Si vous aspirez alors à améliorer votre bien-être, la menthe vous sera d’une grande utilité puisqu’elle est dotée d’assez de qualités que vous pourrez exploiter si vous savez bien la cultiver.

Un sol de qualité pour une bonne culture

Pour avoir des menthes fraîches, il est important de choisir un sol de qualité pour sa culture. Ce sol doit non seulement être bien drainé et meuble, mais il doit aussi avoir assez de nutriments.

Pour avoir toutes ces conditions réunies, privilégiez un endroit assez ensoleillé afin que la plante puisse mieux s’épanouir.

Vous remarquerez alors que votre menthe fraîche se développera au bout de quelques semaines seulement. Vous en aurez ainsi à foison pour l’utiliser comme vous le souhaitez.

Conservation de la menthe : comment procéder ?

Après la récolte, il faudra penser à la conservation de la menthe afin de garder toute sa fraîcheur. Pour cela, trois possibilités s’offrent à vous. Il s’agit :

  • de la congélation ;
  • de la réfrigération ;
  • du séchage.

Avec ces techniques, vous pourrez profiter de l’arôme et du goût sans pareil de la menthe pendant toute l’année.

La congélation

La méthode propice pour une très longue conservation est la congélation. Pour le faire, commencez par laver les feuilles de menthe.

Ensuite, séchez et hachez ces feuilles et mettez-les dans des sacs plastiques ou des contenants hermétiques.

Placez-les finalement au congélateur. Vous pouvez y ajouter un peu d’eau pour améliorer la conservation de la saveur.

La réfrigération

Quant à la réfrigération, elle est une technique convenable pour une utilisation à court terme et constitue la méthode la plus simple.

Ici, vous devrez couper les tiges et les placer dans un verre rempli d’eau. Fermez ensuite ce verre en utilisant un sac en plastique et mettez-le dans le réfrigérateur. Pour garder la fraîcheur de la menthe, l’eau contenue dans le verre doit être changée fréquemment.

Le séchage

Si vous êtes un adepte des assaisonnements et des thés, le séchage est la méthode la plus appropriée pour la conservation de votre menthe.

Vous devez commencer par cueillir ces feuilles et les laisser sécher à l’air libre pendant 7 jours environ dans un lieu assez ventilé. Vous avez aussi la possibilité d’utiliser un déshydrateur alimentaire si vous en avez.

Lorsque les feuilles sont sèches, vous avez aussi plusieurs options. Vous pouvez les conserver dans un bocal hermétique, les réduire en poudre ou alors en flocons selon votre convenance.