Pouvez-vous dire que vos grands-parents ne vous ont jamais grondé parce que vous avez mis le pain à l’envers ? Vous ne l’avez certainement pas fait exprès pour voir leur réaction. Le pain peut se retrouver à l’envers lors du dressage de la table. Selon vous, il s’agit d’un geste anodin, mais ce dernier à une importante signification. Étant très croyants et ancrés dans la tradition, les grands-parents soutenaient que le pain devait toujours être à l’endroit. Certes, ce geste n’a aucun incident sur la qualité et le goût du pain, mais il allait à l’encontre des traditions et coutumes religieuses ancestrales.

Pourquoi devrez-vous éviter de placer les pains à l’envers ?

Comme vous pouvez vous en douter, ce geste anodin n’a aucune incidence significative sur la texture et la saveur du pain. Le seul problème que vous remarquerez est la présence de miettes ou de morceaux de pain sur la nappe.

Ce geste irritait les grands-parents, car il était proscrit dans la religion chrétienne. En effet, dans cette région, le pain fait allusion au corps de Christ. C’est pour cette raison que les prêtres offrent l’hostie, préparée avec du pain azyme, aux fidèles en le désignant par le « corps du Christ ».

Ainsi, lorsque vous placez le pain à l’envers, c’est une manière de montrer que vous respectez toutes les croyances du christianisme. C’est une pratique permettant d’honorer non seulement toutes les traditions chrétiennes, mais aussi sa foi. Soyez donc rassuré ! Mettre le pain à l’envers ne sera pas le déclic pour une quelconque épidémie de zombies ou l’apocalypse. Tout au plus, vos grands-parents vous rappelleront qu’il est important de respecter le Christ.

Par ailleurs, il existe une autre raison liée à ce geste anodin. Elle est à coup sûr différente de la raison de vos grands-parents. En effet, il était courant de voir des boulangers français mettre le pain indésirable ou mal fait sur la table, et ce, à l’envers. Très souvent, ce dernier était offert aux bourreaux, une catégorie de professionnels qui n’étaient pas appréciés.