Les décorateurs d’intérieur et les amateurs de plantes ont un intérêt particulier pour le Tradescantia. Cette plante apporte une certaine beauté à l’espace qui l’accueille. Elle dispose d’un feuillage vibrant et spécial. Ses feuilles sont d’une couleur vive et frappante, en plus de ses stries particulières. Découvrez ici comment réussir à bien propager le Tradescantia.

Que savoir sur le Tradescantia ?

Avant de propager le Tradescantia, vous devez savoir qu’il a une très grande facilité de croissance et qu’il s’adapte rapidement à l’environnement qui l’accueille. En raison de ces capacités, il se cultive le plus souvent dans les jardins.

Cette plante est connue comme étant assez rustique avec une touche verdâtre. Elle peut être cultivée tant par les experts en jardinage que par les novices. Selon la variété choisie et les conditions du milieu qui l’accueille, elle peut se développer aussi bien à l’extérieur qu’à l’intérieur.

D’une manière générale, le Tradescantia préfère les endroits lumineux. Il ne doit toutefois pas être exposé à la lumière directe du soleil. Vous devez aussi privilégier un arrosage modéré ainsi qu’une température ambiante constante.

Le sol doit être bien drainant afin d’empêcher l’eau de s’accumuler autour des racines et d’éviter qu’elles pourrissent.

La multiplication de cette plante est aussi facile à faire. La méthode la plus utilisée pour y parvenir est le bouturage. Il suffit de prendre directement des brins ou de petites boutures sur la plante mère pour créer de nouveaux Tradescantias.

Propager le Tradescantia : le bouturage

La période de croissance active est le meilleur moment pour propager le Tradescantia. Il s’agit souvent de l’été ou du printemps. Pour cette opération, il faudra rassembler certains outils tels qu’un pot et des ciseaux. Vous devez aussi trouver une terre qui convient aux nouvelles plantes.

Pour couper une plante, vous devez veiller à ce qu’elle ait une longueur minimum comprise entre 5 et 10 cm. Cela est nécessaire puisque les racines devront naître de cette plante.

Pour faciliter l’enracinement, il faudra aussi enlever l’ensemble des feuilles qui se trouvent au niveau inférieur de la bouture avant de la planter. Il ne restera donc que certaines feuilles au niveau de la partie supérieure. Vous pouvez aussi procéder à une coupe latérale au niveau de la base de la bouture.

Après cela, remplissez le pot d’une terre bien drainée et humide. À l’aide de votre doigt ou d’un bâton, créez ensuite un petit trou dans le sol et placez-y la bouture. Appuyez délicatement la terre pour la fixer autour de la base.

Le contenant ou le pot doit être placé dans un lieu bien éclairé et chaud, mais ne doit pas être exposé à la lumière directe du soleil. Maintenez constamment le sol humide sans trop arroser.

Vous boutures auront déjà bien grandi après deux mois environ. Elles pourront alors être transplantées dans des pots ou des contenants plus vastes.