Technique très efficace pour tailler urgemment 3 plantes

Parmi les meilleures techniques d’entretien de type préventif des jeunes plantes, l’élagage occupe une place de choix. Elle permet d’enlever les arbustes ou les branches malades, mourantes ou mortes afin de leur garantir une bonne et saine croissance. En hiver, la majorité des plantes ligneuses se retrouvent en état de dormance. C’est aussi le cas de plusieurs insectes et maladies qui peuvent s’incruster dans les coupes d’élagage. Ainsi, il est recommandé de tailler lorsqu’il fait froid. Ce faisant, vous protégerez vos plantes fraîchement taillées contre toute infection. Voici des recommandations à suivre lorsque vous devez tailler certaines plantes.

Les roses

Les rosiers ont une taille qui constitue un mystère. Ce sont de robustes arbustes que vous pouvez couper avec n’importe quoi. Néanmoins, trois éléments sont à considérer au moment de tailler vos rosiers.

Des hybrides perpétuels, des hybrides de thé et des floribunda

C’est au-dessus du bois de la saison en cours que ces rosiers se développent. Vous devez donc, chaque printemps, les tailler sérieusement. Pour commencer, enlever les différentes tiges endommagées, faibles ou celles qui s’entremêlent. Taillez ensuite les autres tiges afin de créer un bol ouvert de petites branches. Que les coupes inclinées vers l’extérieur n’accaparent pas votre attention. Contentez-vous de couper exactement au-dessus de chaque bourgeon. De plus, rappelez-vous que les pousses très faibles doivent être coupées.

Les roses arbustives

Ces rosiers n’ont pas besoin d’avoir une grande taille. À l’entame du printemps ou en hiver, ces rosiers peuvent être taillés en enlevant les pousses particulièrement longues, les branches abîmées ou les branches croisées. Vous aurez tout à gagner en le faisant au début de l’automne ou vers la fin de l’été.

Rosiers grimpants

Ces rosiers peuvent être classés en 2 groupes. Dans le premier groupe, on retrouve les authentiques rosiers grimpants. Ces derniers possèdent souvent de grandes et simples fleurs dès le début de la période estivale jusqu’à l’automne. Vous pouvez donc les tailler en hiver ou en automne. Pour ce faire, essayez de conserver un cadre de plusieurs tiges longues ayant plusieurs branches latérales et qui se détachent.

Le second groupe rassemble les plantes grimpantes. Elles ont des grappes de fleurs très petites au milieu de la période estivale. Après leur floraison, elles doivent absolument être taillées puisque ce sont les tiges obtenues vers la fin de l’été qui portent ces fleurs.

Les clématites

À partir de la mi-février, vous pouvez couper vos clématites ayant une floraison tardive. Toutefois, au moment de les tailler, il est important de ne pas oublier le moment où les clématites fleurissent.

Groupe 1 : La floraison précoce (jusqu’à la fin du mois de mai)

Dans ce groupe, il y a plusieurs sortes de clématites à savoir : clématite alpina, clématite armandii et clématite macropetala. Sur ces plantes, il est possible de retrouver de nombreuses petites fleurs après la croissance réalisée l’été écoulé. Ainsi, chaque bouton de fleur sera coupé si vous décidez maintenant de les tailler. Certes, la plante ne sera pas endommagée, mais les fleurs qui pousseront seront en quantité très réduite. Dans le mois de juin, taillez en fonction de vos besoins. L’outil idéal pour le faire est la cisaille de jardin.

Groupe 2 : La floraison du milieu de saison (entre la fin du mois de mai et le début du mois de juillet)

Il s’agit des plantes qui peuvent croître de façon très faible et avoir des fleurs très grandes. Généralement, elles fleurissent habituellement deux fois. La première floraison provient de la croissance obtenue l’année écoulée et la seconde floraison vient de la nouvelle croissance. Cette dernière fait toujours ressortir de très petites fleurs.

Lorsque vous les taillez fortement dans cette période de l’année, vous n’obtiendrez pas les grandes fleurs précoces. C’est à la fin de la période estivale que vous pourrez en avoir beaucoup. L’idéal est donc d’enlever toutes les tiges faibles, sans oublier tout ce qui poussera en haut de la paire supérieure des bourgeons sains.

Les buddleias

Lorsqu’il s’agit de tailler le buddleia davidii, le buisson papillon, le mois de février est parfait selon les jardiniers qui sont dans les zones abritées ou au sud. La coupe est également possible n’importe quel jour du mois suivant, surtout dans les régions très froides. La floraison se fait sur les nouvelles pousses. Si vous le taillez sérieusement avant la pousse, les nouvelles pousses seront stimulées. En prime, vous aurez l’assurance que la quantité de fleurs de l’arbuste sera assez considérable, comparativement au bois.

 

Plus d'articles

Afficher plus Chargement...No more posts.
Share via
Copy link