Manger les pêches avec la peau n’élimine pas le goût sucré de ce fruit d’été délicieux et juteux ; au contraire, la fine peau de la pêche est riche en nutriments précieux.

De plus, manger la peau du fruit est un choix sain, car la peau contient de nombreux nutriments et fibres.

La peau des fruits : ce qu’elle contient

En règle générale, le fait de préférer ou non la peau des fruits n’est qu’une question de goût. En réalité, les arguments sont nombreux pour savoir si elles sont bonnes ou non pour la santé du corps et il est parfois difficile de se faire une idée précise.

Les légumes et les fruits de saison font partie des principes de la diète méditerranéenne et sont donc depuis longtemps considérés comme essentiels si l’on veut suivre un régime alimentaire sain.

Bien que leur consommation habituelle ne soit certainement pas en mesure d’écarter toutes les maladies, elle permet de maintenir un état général de bien-être et de santé.

Elle contribue également à réduire le risque de développer des maladies telles que l’obésité, le diabète de type 2 et l’apparition de certains types de cancer.

Dans le cas contraire, la non-consommation de ces aliments pourrait avoir des conséquences négatives assez graves.

Bien qu’il faille faire une distinction entre les différents types de fruits, la plupart des gens ont l’habitude d’enlever la peau.

Cependant, certaines recherches scientifiques affirment qu’il s’agit là d’un principe erroné, car ces parties considérées comme des déchets contiennent de nombreux composés phytochimiques importants, tels que les flavonoïdes et les polyphénols, qui possèdent des propriétés antioxydantes et antimicrobiennes.

Manger les pêches avec leur peau

Parmi les épluchures les plus populaires et les plus recommandées pour la santé, on trouve l’épluchure de la pomme.

Toutefois, pour consommer les fruits et légumes dans leur état naturel sans les dépouiller de leur peau, il est essentiel de bien les laver, car l’extérieur peut être contaminé par les pesticides utilisés pendant la culture ou par le smog, la poussière et d’autres risques pour la santé.

Si vous voulez être plus sûr d’éliminer le risque, il est préférable de ne pas limiter le lavage à l’eau, mais de le rendre plus efficace en y ajoutant du bicarbonate de soude.

Lorsque l’on mange des pêches avec leur peau, dans un premier temps, il est important de se rappeler que la peau de la pêche est une source considérable de fibres. Les fibres alimentaires sont essentielles au bon fonctionnement du système digestif.

Leur consommation en quantité suffisante peut contribuer à prévenir des problèmes tels que la constipation et à favoriser une digestion plus saine.

En outre, les fibres peuvent contribuer à maintenir le taux de sucre dans le sang sous contrôle, ce qui peut être utile pour les personnes atteintes de diabète ou celles qui essaient d’éviter les pics de sucre.

Éléments indésirables et pesticides

Plus précisément, parmi les éléments indésirables que l’on peut absorber en croquant une pêche avec la peau si elle n’est pas lavée, on trouve : des bactéries et des moisissures, des polluants atmosphériques ou des sous-produits de l’eau d’irrigation, et des pesticides.

Pour ces raisons, il est en tout cas important, avant de choisir de consommer des pêches avec la peau, d’évaluer également certains aspects moins positifs. La peau fine des pêches a en effet été liée à la présence de résidus de pesticides, qui peuvent être présents à la surface du fruit.

Les réglementations en matière de sécurité alimentaire sont conçues pour limiter autant que possible le risque d’exposition à des pesticides nocifs.

Malgré cela, de nombreuses personnes préfèrent peler les pêches pour limiter davantage cette exposition potentielle.

De plus, il est possible d’être allergique à la peau de pêche ou de souffrir de troubles digestifs dus aux composés contenus dans la peau. Les personnes ayant des antécédents d’allergies alimentaires ou de problèmes gastro-intestinaux doivent être plus prudentes et consulter leur médecin avant de consommer des pêches avec la peau.

Pour profiter au mieux des pêches avec peau, il est essentiel que le fruit soit frais et lavé soigneusement à l’eau courante avant d’être consommé.

De cette manière, les éventuels résidus de pesticides ou la contamination de la surface peuvent être éliminés. Si l’on souhaite éliminer totalement les pesticides, il convient de préférer les pêches provenant d’exploitations certifiées biologiques.

Dans tous les cas, l’équilibre entre les avantages et les risques est crucial et la décision de manger des pêches avec la peau dépend des besoins et des habitudes de chacun.