Mauvaises herbes qui envahissent le jardin : comment les empêcher de pousser ?

En matière de mauvaises herbes, il est préférable de les empêcher de pousser au lieu de chercher des moyens de les éliminer après qu’elles aient poussé. Plusieurs mesures de prévention sont possibles lorsqu’il s’agit d’éviter que les mauvaises herbes poussent. Parmi elles, il y a l’utilisation du paillis qui empêche la lumière du soleil de toucher les graines. Cela réduit ainsi le processus de germination. Dans cette même optique, il existe certaines plantes avec un couvert dense qui ont le même rôle que le paillis. Voici une liste des plantes les plus adaptées pour empêcher l’envahissement des mauvaises herbes dans le jardin.

Oreille d’agneau

Le nom botanique de l’oreille d’agneau est Stachys byzantina. Il s’agit d’une plante qui dispose d’un feuillage velouté assez dense avec une couleur gris argenté.

Elle est efficace pour empêcher les mauvaises herbes de pousser parce qu’elle s’étend par rhizomes. Cela produit ainsi un tapis à la fois dense et doux.

L’oreille d’agneau peut survivre dans des endroits difficiles comme les sols dépourvus d’eau ou les sols rocailleux. De plus, elle peut supporter le noyer noir et survit même aux attaques des lapins ou des chevreuils.

En ce qui concerne le sol de l’oreille d’agneau, il doit être moyen et bien drainé. Son pH doit se situer entre une légère acidité et une légère alcalinité (entre 6,1 et 7,8). Il doit être exposé en plein soleil.

L’une de ses variétés qui possède l’un des plus beaux feuillages est le cultivar Helene Von Stein.

Genou doré

De son nom botanique Chrysogonum virginianum, la plante genou doré est idéale pour couvrir le sol du jardin et empêcher la pousse des mauvaises herbes. Lorsqu’elle fleurit, elle laisse entrevoir un feuillage d’un vert vif sur lequel reposent des fleurs jaunes ensoleillées.

Le genou doré se développe par auto-ensemencement ou par rhizomes durant toute la période estivale. Ce processus entraîne ainsi une très belle couverture végétale.

Le sol de la plante genou doré doit être riche et bien drainé. Son pH doit être acide (entre 5 et 6,8). Elle doit être exposée à mi-ombre ou à pleine ombre.

Plumbago rustique

Encore connu sous le nom de Ceratostigma plumbaginoides, le plumbago rustique est un couvre-sol qui commence à fleurir à partir de la fin de l’été.

Il continue sa croissance jusqu’en automne et produit des fleurs d’une couleur bleu ciel. Ces derniers produisent un nectar dont les colibris et les papillons raffolent. Il détient également un feuillage rouge bordeaux.

En ce qui concerne le sol du plumbago rustique, il doit être humide et bien drainé. Son pH doit se situer entre une légère acidité et une légère alcalinité (entre 6,1 et 7,8). Cette plante doit être exposée à ombre partielle ou à plein soleil.

Phlox subulata

Le phlox subulata est l’une des plantes vivaces qui peut mesurer jusqu’à deux pieds. Généralement, sa hauteur s’étend entre 4 et 6 pouces.

Il fleurit au printemps et attire souvent les papillons grâce à ces fleurs qui peuvent avoir une couleur rose, violette ou blanche selon le cas.

Cette plante est très efficace pour lutter contre l’érosion au niveau des pentes. Elle sert aussi de couvre-sol pour des arbustes ou pour les rosiers.

Le feuillage du phlox subulata est très dense et a une similitude avec de la mousse. C’est d’ailleurs ce qui lui permet de recouvrir le sol pour que le soleil n’atteigne pas les mauvaises herbes.

Le sol de la plante phlox subulata doit être pauvre ou moyen et bien drainé. Son pH doit se situer entre une acidité modérée et une légère alcalinité (entre 6 et 8). Cette plante doit être exposée en plein soleil.

Rose de carême

Le nom scientifique de cette plante est Helleborus orientalis. Elle est connue pour son feuillage très épais qui est doté de denses monticules dont le diamètre peut atteindre 18 pouces.

Pour bénéficier des qualités de couvre-sol de la rose de carême, il est conseillé de la planter sous un grand arbuste ou sous un arbre. Lorsqu’elle se développe par auto-ensemencement, la rose de carême s’acclimate progressivement au jardin.

Le sol de la rose de carême doit être riche et bien drainé. Son pH doit être neutre ou légèrement alcalin (entre 7 et 8). Cette plante doit être exposée partiellement ou complètement à l’ombre.

Plus d'articles

Afficher plus Chargement...No more posts.
Share via
Copy link